Aujourd’hui c’est Matthieu ERLY, Président & Fondateur de ColisConsult qui répond aux 4 questions sur son domaine d’expertise. Il animera l’atelier « Réussir votre appel d’offres de transport B2C international » aux cotés de Mylène GOSSETMelijoe.com et Mélanie PÉNAUDLacoste.

Matthieu ERLY,

Président et Fondateur de Colis Consult depuis 2005

QUELLE EST LA PRINCIPALE ERREUR COMMISE PAR LES E-COMMERCANTS QUI SE DÉVELOPPENT À L’INTERNATIONAL LORS DE LEUR APPEL D’OFFRES ?

Vouloir aller trop vite ! Particulièrement sur les phases amont d’analyse du trafic existant. Sans une connaissance exhaustive des flux, il sera ensuite difficile pour les transporteurs d’élaborer les meilleures offres et pour les e-commerçants de les comparer précisément.

 

SI ON DEVAIT RETENIR QU’UNE SEULE « BEST PRACTICE » POUR RÉUSSIR SON APPEL D’OFFRES, QUELLE SERAIT-ELLE ?

Elle serait de bien prendre en compte les subtilités de facturation des transporteurs lors des comparaisons.

Par exemple, comparer un transporteur qui applique une facturation au poids volumétrique avec un autre qui se limite à une facturation au poids réel nécessite une méthodologie rigoureuse. L’objectif de notre atelier « Réussir votre appel d’offres de transport B2C international » sera de présenter, étape par étape, la méthodologie appliquée par notre cabinet depuis 2005.

Melijoe.com et Lacoste.com enrichiront cet atelier avec des cas concrets.

 

QUELS SONT LES GAINS RÉALISABLES LORSQUE L’ON SÉLECTIONNE MÉTHODIQUEMENT DES PRESTATAIRES DE TRANSPORT ? 

La majorité de nos clients réduisent leurs coûts internationaux de plus de 10%. Mais l’intérêt d’un appel d’offres ne doit pas se limiter à la recherche d’économies !

C’est aussi l’opportunité de reconsidérer l’offre transport proposée à ses clients. La livraison est un facteur déterminant dans l’acquisition et la fidélisation des e-consommateurs.

Ainsi, pour un e-commerçant qui souhaite développer ses ventes vers des pays frontaliers, il est pertinent de combiner un prestataire d’injection postale pour proposer une livraison à 5€ pour les petites commandes, et un expressiste pour les clients pressés. L’offre transport doit se baser sur celles des e-commerçants locaux.

 

QUELLE SERA POUR VOUS LA E-LOGISTIQUE DE DEMAIN ?

Beaucoup de facteurs (je ne parle pas des postiers) vont redéfinir les livraisons e-commerce du futur. Les contraintes réglementaires des grandes villes vont obliger les transporteurs à reconsidérer profondément leur organisation. D’un point de vue technologique, l’industrie fantasme sur les drones et les robots, mais c’est l’IA qui impactera le plus les transporteurs dans les années à venir. L’IA permettra, entre autres, de vivre une expérience de livraison toujours plus interactive, voire même anticipative. Ainsi, pour nos commandes passées le week-end, la consigne automatique située en face de la salle de sport, que nous fréquentons le lundi soir, nous sera automatiquement suggérée.